Des rizières systémiques

Les voix de la foret

 


Cette expédition a différé des autres, car nous accompagnions un collecteur de bruits. J'ai ainsi réalisé que lors de nos précédentes missions, une dimension merveilleuse de la foret nous était indiciblement étouffée, soit par nos pas sur les feuilles, soit par les mots échangés.
Cette fois-ci, alors que le micro était placé devant le fouillis de verts, tout le monde devait se muer en Roi du silence au Royaume de l'écoute. 5mn, 10 mn, une demi-heure… A quelques mètres d'un micro si sensible, le moindre mouvement est perceptible. Ainsi se meut-on comme dans une eau chaude, tout doucement, a gestes lents et souples. On se trouve comme naturellement forcés à la contemplation! Le dos se redresse, l'oreille s'ouvre à l'affut des voix de la jungle comme un pupille grandirait dans la nuit.


Peu à peu, pour le début de l'orchestre, les chants des cigales s'élèvent sur fond du cours d'eau cascadant plus loin. Elles s'interrompent, reprennent sur un autre ton bientôt repris par des chœurs de grenouilles pétillantes. Le tout tintinnabule, fourmille, bouillonne derrière les feuilles et les herbes à mesure que le tympan s'affine aux mille notes harmonieusement dissonantes. De petits perroquets rythment l'ensemble par de fréquents roucoulements d'eau. La symphonie est lancée et construite, vient le temps des solistes; un toucan cornu fait son entrée de plumes lourdes et enrubannées, lance un long rauquement dans l'écho de la clairière. Virevoltant d'un côté et de l'autre, sa prose emmène l'oreille en haut des arbres et redescend parmi cigales et grenouilles, dérangeant plusieurs groupes de petits oiseaux multicolores. La deuxième phase du concerto se fait précéder d'un long grondement enroulé, tonnerre étouffé et grondant derrière les nuages couleur de feu et d'argile. Le vent dans la foret soupire comme un océan au-dessus des arbres, soufflant dans des feuilles d'écume.
Les premières minutes poussent à fermer les yeux afin de se plonger dans l'univers de cette cathédrale de sons. Puis, peu à peu, la vue se réveille pour voir à une toute autre échelle, a une toute autre dimension. Une sorte de moment présent à l'état pur, ou on s'émerveille de tout. Le concerto forestier en arrière-plan révèle un Microcosmos Ratanikirien ; mini sauterelles se confondant sur des feuilles aussi délicatement tissées qu'une dentelle végétale, araignées-demoiselles se balançant sur leurs toiles au vent partout dans les grandes herbes… Deux d'entre elles, une grande verte élancée ainsi qu'une petite rouge trapue, ont des toiles presque jointes et s'approchent dans ce balancement gracieux. Comme dans un roulement de tambour animal, elles s'éloignent en courant sur leurs toiles, reviennent en agitant leurs mandibules, se rééloignent…


Ce combat dansé est soulevé par quelque brise, puis soudainement interrompu par un stratégique coup de mandibule de l'araignée rouge ; elle a tranché la toile de son adverse… Les guerrières se tiennent immobiles… L'œil coure vers les autres araignées demoiselles disséminées partout, s'arrête sur le graphisme incongru de champignons dorés, repart sur les ailes de papillons à pois blancs, s'évapore dans le mystère des cavités d'une lourde roche qui ressemble à une porte ou un vaisseau vers je ne sais quelle féérie.
A chaque ambiance sa magie, en tous les cas, ça compensait les heures passées avec la moto dans ces racines luisantes, rizières-lacs, chemins-fleuves et patinoires de glaise! Heureusement que c'était la dernière mission de la saison! 


Publié à 05:04, le 30/06/2012,
Mots clefs :



{ Page précédente } { Page 2 sur 94 } { Page suivante }

Rubriques au menu

Accueil
Livre d'or

Qui ecrit et pourquoi
Phnom Penh attitude
Provinces sous enquete
Vacances et weekends

Blogs et sites utiles

L'organisation AVSF
Sur le Cambodge
Sauce d'ail! blog du collègue
Chemins de Katmandu
Aux pays des baobabs
Tay balo
El camino del gringo
Le village des Andes
Jeunesse turque et Europe
Carnets camerounais
Le GRET
Une autre expérience cambodgienne!



«  Juillet 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31